Le club de jeux d'histoire de Bourg en Bresse

History and figures.......История и статуэтки......Geschichte und Figuren....Storia e figurine.....Historia i figurki......Historia y figuras....历史和雕像....Geschiedenis en cijfers....التاريخ والتماثيل الصغيرة....Sejarah dan tokoh

vendredi 23 mars 2012

Waterloo, le jour d'après, le dénouement. Waterloo, the day after...outcome.

Le village de Mellet, pris par les Prussiens puis repris par les Français, est en flammes...il est 16h, encore une heure
de bataille, et sous le soleil du soir la jeune garde a reçu son ordre : nettoyer le sud.
The village of Mellet, taken by the Prussians and then taken by the French, is in flames ...it is 16h, only one hour battle, and in the evening sun the young guard received his order: clean the south. 

Il reste peu de temps...les coalisés progressent au nord et au centre, mais pas assez rapidement au vu des conditions de victoire : 2 villages seulement sont pris, et les Français reculent sans dérouter...c'est à ce moment que la garde reçoit l'ordre de mener la contre-attaque.

There is little time left ... the coalition progresses to the north and center, but not fast enough in view of the victory conditions: only two villages are taken, and the French retreat without confusing ... it is at this moment that the guard is ordered to lead the conter-attack.

Les Prussiens résistent, mais les jeunes recrues s'enfuient devant les plumets rouges...seules les troupes de lignes restent, mais ils sont trop peu nombreux. Christophe perd une division malgré sa résistance farouche.
The Prussians resist , but young recruits are fleeing before the red plumes ... only troops remaining lines, but they are too few. Christopher loses a division despite its fierce resistance. 

Au centre aussi, les Français se reposent sur leur bataillons de garde pour repousser l'ennemi : les Hollando-Belges ne peuvent plus progresser.
Also at the center, the French rely on their guard battalions to repel the enemy: the Dutch-Belgians can not progress. 

Au nord, Serge lance une furieuse attaque, infanterie et cavalerie...mais il est reçu par la cavalerie de la garde!
North, Serge launches a furious attack, infantry and cavalry ... but he is received by the cavalry of the guard! 

Les Brunnswickois de Serge : leur masse est impressionnante, et ils épaulent l'attaque de Ronnie du centre.
Serge's Brunnswickois : their mass is impressive, and they support Ronnie 's attack in the center. 
16h15 : la bataille fait rage de toutes parts...impossible d'enrayer cette offensive anglaise, les cornemuses
couvrent le bruit des canons, l'avance est inexorable...
16.15: the battle rages on all sides ... impossible to stop this offensive English, bagpipes
cover the guns, the advance is inexorable ... 

16h30, l'heure des doutes pour les Français. Au centre, les Anglais de Ronnie sont impressionnants : les français reculent, perdent pied, bataillons après bataillons...
16.30, the time for doubt for the French. In the center, the Englishmen of  Ronnie are impressive: the French retreat, run amuck, battalion after battalion ... 
Quelques renforts Prussiens à 16h30 qui ont l'outrecuidance de vouloir contrer la jeune garde...
Some reinforcements at 16:30 Prussians who have the audacity to want to counter the young guard ... 

17h00 : le soleil se couche, et même la jeune garde subit des pertes. Les Prussiens, à 1 contre 2, ont été héroïques...
17.00: the sun sets, and even the young guard suffers losses. The Prussians, 2 to 1 against, were heroic ... 

L'heure du bilan a sonné : Cédric, Benoit et Philippe n'ont perdu que peu de terrain, et c'est ce qui assure la victoire aux Français...mais les pertes sont lourdes, et la retraite vers Paris s'annonce délicate, la garde ayant été sérieusement engagée.
The day of reckoning has arrived: Cédric, Philippe and Benoit only lost some ground,and this is what gives the victory to the French ... but the losses are heavy, and retired to Paris promises delicate, the Guard having been seriously engaged. 



Dimitri, Ronnie, Christophe et Serge nous ont gratifié d'une belle offensive contre des troupes plus aguerries, mais les villages sont en majorité aux mains des Français.
L'Empereur pourra-t-il résister encore longtemps? Ceci est une autre histoire...
Dimitri, Ronnie, Christophe and Serge have rewarded with a nice offensive against more veteran troops, but the villages are mostly in French hands.
The Emperor could he resist much longer? This is another story ... 



Merci à Ronnie pour ce scénario, dont les ordres de batailles sont ici...
Pour voir le début de la bataille...

18 commentaires:

  1. Superbe résumé,on vie le jeux comme un feuilleton. Et vive la prochaine bataille. A plus Christian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christian, très sympa de ta part...

      Supprimer
  2. Les maisons qui brûlent avec de la fumée et du feu dedans, qu'on dirait du vrai... mais c'est hollywood Mr phil !!!
    Nice work !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bientôt, on sentira la fumée...je vais me spécialiser en effets spéciaux.

      Supprimer
  3. très belle bataille mais la jeune garde a fait son travail comme d'habitude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La jeune garde était là, et heureusement...on a eu du mal avec les troupes de ligne, surtout face aux Anglais!

      Supprimer
  4. Génial, on en redemande, les effets spéciaux sont dignes des plus grands ! Le récit nous plonge au coeur même de l'action, on s'y croit ! Vivement le prochain. Petite demande de ma part pour un futur billet, Christophe peut-il nous faire un exposé sur sa technique de peinture, je me doute de comment faire mais si je pouvais éviter d'éventuels écueils, merci à lui. Et bravo Phil pour la tenue du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le blog. Pour la peinture, je laisserai répondre Christophe, il se fera un plaisir de donner quelques conseils...si besoin est!

      Supprimer
  5. A fitting end to great scenario! Well done!

    RépondreSupprimer
  6. An excellent tale! Vive Le Emperor!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'Empereur" has to go back to Paris...to late for him...Thanks Ray.

      Supprimer
  7. Bravo. Magnifique recit de bout en bout.
    Continuez comme ca les gars

    RépondreSupprimer
  8. Very good blog, pleasure to find it...Michael

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I hope we'll have such beautiful bagages as yours one day! Thanks for your comment.

      Supprimer
  9. là, il faut le reconnaitre, notre conteur a assuré. En plus, il devient le peter Jackson du récit d'histoire. Manque plus que la 3D. On a presque l'impression de marcher sur l'herbe des socles de notre président...
    Bravo

    RépondreSupprimer